Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie Politique, Chroniques

SAMIR BOUAKOUIR-NON, LA KABYLIE N’EST PAS CIBLÉE !

NON, LA KABYLIE N’EST PAS CIBLÉE !

Par Samir Bouakouir

Publié le mardi 14 septembre 2021

Le fait de démanteler les réseaux du Mak et ses soutiens, actifs ou passifs, ne signifie en aucun manière que c’est la Kabylie qui est ciblée.

Propager une telle absurdité revient à créditer ce mouvement séparatiste d’une large sympathie dans la région. Et, plus grave encore, c’est chercher, tels des pyromanes politiques, à installer un climat de psychose dans une région qui besoin de panser ses blessures et se reconstruire après le désastre causé par les incendies.

De même, il est tout aussi absurde, voire incongru, d’entendre des « activistes » dépourvus de tout sens politique, affirmer que tout cela participe d’une mise à mort du « Hirak».

C’est vite oublier qu’ils ont largement contribué à dévoyer et à neutraliser la dynamique positive du mouvement populaire du 22 février en combattant toute idée de dialogue et en tentant d’instrumentaliser des revendications légitimes pour installer un climat d’affrontement entre le peuple et son armée. Tout cela sous le regard plus que bienveillant des ennemis extérieurs de l’Algérie.

Et lorsque ils accusent, en se relayant sur les plateaux de certains médias, à l’exemple d’El Magharibia, un parti comme le FFS de traîtrise, ils ne font que dévoiler leurs turpitudes et l’étendue de leur bêtise politique.

Si le FFS a décidé de participer pour, entres autres raisons, combattre dans cette région tous les extrémistes, qui ne se réduisent pas, loin s’en faut, aux seuls partisans du Mak, il l’a fait pour préserver l’espoir que s’ouvre enfin une voie nationale, strictement nationale, pour la construction d’une véritable démocratie politique, économique et sociale.

Samir Bouakouir

Leave a Reply