Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie Politique, Algérie questions culturelles., colonialisme

Mohand Biri, Med Taleb et Med Bouhamidi : Après l’assassinat de Djamal Bensmail, nous appelons à des mesures culturelles d’urgence.

Rituel d'offrande de Djamel Bensmaïn au dieu que symbolise le drapeau dit "berbère" et "culturel"
Rituel d’offrande du corps supplicié de Djamel Bensmaïn au dieu représenté par le drapeau dit « berbère » et dit « culturel »

Maintenant que le berbérisme apparaît, avec l’ignoble crime commis contre le regretté Djamal Bensmail, sous son vrai visage, nous appelons à des décisions urgentes :

-dissolution du Haut commissariat à l’amazighité, dont l’illégalité du statut est incontestable, et son remplacement par une institution des arts et cultures populaires, dont la mission est de promouvoir, sans aucune discrimination ou idéologisme, tous les parlers et cultures de la Nation.

-Restituer le CNRPH à sa vocation initiale de recherche en le rattachant à l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique. Son passage sous l’égide du secteur de la culture en 2003 l’a rabaissé à sa fonction actuelle d’instrument d’une idéologie et d’une politique particulières insensible aux mythes créés de toutes pièces sur notre histoire et préhistoire.

Créer une langue nationale- c’est le cas de la très artificielle Tamazight -n’est rien d’autre que projeter de diviser, à terme, la Nation algérienne en deux nations, avec toutes les inévitables et sinistres conséquences que l’on sait.

On ne peut prétendre se référer au 1er novembre et au congrès de la Soummam et ignorer, simultanément, le fait que tous les documents issus des grands moments du mouvement national affirment que l’arabe est seule langue nationale et officielle en Algérie. La culture nationale ne peut tourner le dos à l’histoire et à la géographie de la Nation.

L’Algérie vaincra!

Vigilance!

Mohand Biri . Journaliste et militant politique

Mohamed Bouhamidi. Professeur de philosophie des lycées. Ecrivain.

Mohammed Taleb, écrivain

D’autres signataires peuvent se joindre.

3 Comments

  1. babou Azeddine

    Enfin quelqu’un a le courage de dénoncer les non sens de certain pseudo intellectuels qui n’avaient d’autre but que l’effacement de toute culture Arabe et retour vers le français seule culture valable à leurs yeux

  2. Naima Greffon

    pourquoi la diversite fait si peur en Algerie – et pourtant ca peut fonctionner en tte harmony – pourquoi s’imposer? laisser les gens se considerer ce quils veulent etre ds le respect et l’harmony de la nation – le mouvement national affirme aussi que la seule religion est l’islam et quescequ’on en fait de cela – imposer l’islam et la religion?

    • Zohra MAHI

      L’Algérie est déjà diverse parce qu’elle est constituée d’individus tous uniques . Alors il est inutile de parler de diversité quand c’est un fait avéré car c’est juste enfoncer des portes ouvertes.

      Le problème de fond est que des individus qui ne sont ni différents ni faits d’une glaise exceptionnelle veulent utiliser leur particularisme supposé pour prendre le pouvoir . Voilà ce n’est que ça et rien d’autre. Ils ne veulent pas comprendre que dans le monde entier si quelqu’un s’estime capable d’être un leader il lui faut solliciter les urnes. Il se trouve que Monsieur M’Henni et ses comparses savent qu’ils n’ont aucune chance de convaincre la majorité du peuple Algérien , ils se livrent alors à des manoeuvres qui ne trompent personne: ils se victimisent et en appellent à des protecteurs improbables qui ne viendront jamais à leur secours car le peuples Algérien dans son écrasante majorité sait ce qu’il en coute des divisions dans un peuple : 132 ans de colonisation!!! Si nous devons sacrifier à notre union les désirs de pouvoir de quelques idiots, il n’y aura pas de débats, c’est « l’harmonie » qui l’exige!!!

Leave a Reply