Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie questions culturelles., Chroniques

Mohamed Adjou- DJEBAHIA… Un petit village de l’Algérie profonde

DJEBAHIA… Un petit village de l’Algérie profonde

Par Mohamed Adjou

Publié lundi 9 août 2021

Dans les dernières années du siècle passé, j’avais créé le premier site réservé à un village dans toute notre wilaya et peut être une grande partie de notre région.

Je l’avais hébergé gratuitement chez Multimania et j’effectuais mes mises à jour grâce à un abonnement à l’EEPAD qu’on devait renouveler en faisant le déplacement jusqu’à Alger (Bir Mourad Rais)…

J’ai choisi ensuite de déplacer ce site sur Geocities dont l’interface me semblait plus conviviale… J’y logeais aussi et c’était une première, un site rapportant mes interventions et mes activités d’élu à l’APW.

J »avais indexé à mon site villageois un forum sur Lixium, dans lequel se déroulaient des riches débats… c’était longtemps avant l’invention de Facebook.

Geocities ayant décidé de fermer, c’est un jeune villageois qui prit sur lui de sauver ce qu’il pouvait sauver de mon site en le logeant sur Tripod où il se trouve toujours mais sans y être actualisé.

Je me rappelle avoir annoncé sur ma « Chronique Villageoise » le décès de Bouchafaa Salem, un pauvre et vieux villageois, entre autres nouvelles du temps, des accidents, de la politique locale etc…

Un de mes cousins, Yacine, émigré en France et qui suivait l’actualité du village et du pays sur mon site comme toute notre diaspora branchée, était venu au bled quelque temps après le décès de Salem Bouchafaa…

Lors d’une discussion avec ses frères et cousins qui habitaient et habitent toujours en banlieue du village, il s’attira leurs sarcasmes en citant le vieux Salem suivi d’un « Allah yerahmou »…

Les frères et cousins lui dirent qu’ils n’avaient pas connaissance que Salem était décédé et lui dirent d’où il tenait cette fausse nouvelle… Il leur parla de mon site… ça les fit rire de bon coeur jusqu’à ce qu’un monsieur de passage leur confirmât que Salem etait bien mort depuis plus de 3 mois…

Ainsi, Yacine qui était en France, à des milliers de km du village était mieux informé que ses frères et cousins qui habitaient à moins de deux km de ce village.

Si je vous raconte cette histoire, c’est pour vous dire que les temps ont bien changé avec les NTIC et pas toujours dans le bon sens…

Un vieux proverbe dit « Pas de Nouvelles = Bonnes Nouvelles »… je mets personnellement et vous m’approuverez, cette immense angoisse existentielle qui écrase les gens sur la facilité avec laquelle circulent les nouvelles aujourd’hui…

Le téléphone portable a rapproché et amplifié la catastrophe… Le net l’a littéralement fait exploser…

Aujourd’hui nul villageois n’est dépourvu de son téléphone qui le suit même quand il va garder ses vaches sur les bords du gazoduc ou faire son footing le long d’un des chemins vicinaux et le village à lui seul compte plus de 10 pages qui se concurrencent pour publier toute information concernant ses habitants, sans compter les comptes ouverts par tout le monde sur les réseaux sociaux…

Ce foisonnement de l’information « en temps exact » et avec photos ou vidéos a rétréci l’espace et le temps et rendu la maladie, l’accident, la mort etc trop proches pour ne pas être sources de psychose…

Et c’est toute notre vie qui s’en trouve bouleversée…

Mohamed Adjou

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fdjebahia.tripod.com

DJEBAHIA… Un petit village de l’Algérie profonde

Un jeune Djebahi bien sympa est entrain d’animer un très beau site…

Leave a Reply