Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie Politique, Algérie questions culturelles., Chroniques

Yacine Abdelmalik Foudala -Nous sommes tous les enfants de ce grand et glorieux pays

Nous sommes tous les enfants de ce grand et glorieux pays

Par Yacine Abdelmalik Foudala

Publié lundi 19 juillet 2021

Je suis né, j’ai grandi à Alger, et y suis très attaché, c’est la ville qui m’a vu faire mes premiers pas, et c’est ici que j’espère y laisser mon dernier souffle, je ne puis rester longtemps loin de son effervescence, de son ambiance, je cherche en permanence, sa fraicheur, sa convivialité et sa douceur.

Je n’aime pas trop parler des origines, car je considère que c’est un sujet dégradant, mais je déroge à la règle cette fois-ci, les miennes sont kabyles, ou berbères c’est comme vous voulez (Personnellement je préfère berbères) mes ancêtres sont des montagnards, des paysans, des bergers, des artisans, très attachés à leur terre et à tout ce que cela peut faire référence, au même temps ils ont été fortement influencés par la culture arabo-musulmane, qui a fait d’eux de bons bilingues (kabyle, Arabe) et des éducateurs islamiques dans les deux langues.

Lorsque le temps me le permet, je vais passer quelques jours loin du vacarme épuisant de la ville, auprès des gens les plus simples et souriants qu’il m’ait été donné de connaître (et je n’exagère pas), aussi démunis que généreux, et bien heureux de vivre comme Dieu leur permet de le faire. J’apprécie les paysages féériques, les chants des oiseaux, et me repose sous l’ombre des figuiers, des oliviers, sur l’herbe encore humide où les marguerites font la fête sous le soleil matinal du printemps, au bord de la rivière ou à deux pas de l3insar (la source)

Tout comme moi, des millions d’Algériens aiment leurs villes, leurs origines, et assument pleinement la diversité culturelle qui fait la richesse de notre magnifique pays.

Que je sois Kabyle, Chaoui, Tergui, Sori, Stayfi, Wahrani, d’origine Romaine, Slave, Phénicienne, ou Turque, où encore un mélange de tout ça, franchement !! Quelle importance !? Vous pensez vraiment que nous sommes obligés de véhiculer encore et toujours ce genre de propos stigmatisants et racistes envers nous mêmes.

Nous sommes tous les enfants de ce grand et glorieux pays, et au lieu de toujours regarder en arrière et chicaner inutilement sur le passé, ne devrait-on pas construire notre futur commun dans le respect et l’union les plus sincères et désintéressés ?

Yacine Abdelmalik Foudala /19 Juillet 2017

Leave a Reply