Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie Politique, Chroniques, colonialisme

MOHAMED ADJOU-COMMENT TAIRE L’OEUVRE CIVILISATRICE DE LA FRANCE COLONIALE

COMMENT TAIRE

L’OEUVRE CIVILISATRICE DE LA FRANCE COLONIALE

https://comment-taire10.blogspot.com/…/la-grande-oeuvre

Par Mohamed Adjou

Publié le samedi 3 juillet 2021

Juin 1972… 10 ans après l’indépendance, suite à une grande oeuvre civilisatrice qui dura 132 années.

Dans toute notre actuelle wilaya il n’y avait pas un seul lycée et nous dûmes nous faire scolariser à Tizi Ouzou où Georgette Cottin Euziol, architecte, réalisa les plans d’un « lycée polyvalent » qui ouvrit ses portes en décembre 1969 pour nous accueillir alors qu’il était encore en chantier.

Je fus le premier bachelier de ma commune…

40 ans plus tard… Il existe 3 Collèges et un lycée dans cette commune et une université dans ma wilaya et les bacheliers se comptent aujourd’hui par centaines, peut être par milliers dans ma commune.

D’aucuns osent encore, à ce jour regretter le  » temps béni des colonies ».

Mon bac à moi, premier du genre sur tout le territoire de notre municipalité depuis que le monde est monde et surtout depuis l’entrée des troupes d’occupation à Sidi Ferruch s’inscrit comme témoin de l’immense injustice subie par notre peuple.

Même pas un bac dans une commune qui fait 2 départements de « métropole » en 132 ans de hautes œuvres civilisatrices…

Qui dit mieux ?…

Mohamed Adjou – Djebahia – le 3 juillet 2021

Leave a Reply