Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie Politique, Chroniques, Histoire

Kitouni Hosni -Histoire et prétoire

Histoire et prétoire

Par Kitouni Hosni

Publié le 27 juin 2021

Les questions d’Histoire ne se règlent ni devant les tribunaux ni par l’injure et l’invective. Ceux qui veulent surfer sur les conflits d’opinion pour museler encore plus la liberté d’expression ne rendent service ni à l’Histoire ni à ses héros. C’est notre droit collectif à pourvoir interroger notre être social et historique qui s’en trouve un peu plus mis à mal.

Nul Héros, nulle figure, nul fait historique ne doit être considéré comme sacré, inaccessible à la critique et à la remise en cause. Car c’est en posant des questions à leur passé que les jeunes générations apprennent à le connaitre, à mieux l’accepter et à l’aimer comme fondement de leur appartenance commune à une nation.

Sacraliser les héros revient à reconnaître aux politiques un droit inaliénable à gouverner dans l’impunité totale.

C’est en répondant aux questionnement de leurs contemporains par un effort constant de renouvellement de sources, d’enrichissement des méthodes d’investigation, de confrontation de leurs idées que les historiens contribuent à hisser constamment le débat public vers le haut et à aider leurs concitoyens à mieux s’accepter dans leurs différences.

L’histoire est le ciment d’un peuple, elle peut être aussi le poison de sa désunion.

Kitouni Hosni

Leave a Reply