Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie Politique, Chroniques

Said Radjef-Tout près de la terre, loin de la tourmente hormonale de la dawala madania

Tout près de la terre, loin de la tourmente hormonale de la dawala madania

Said Radjef

Publié le 5 juin 2021

Dans le village, là haut sur les cimes du Djurdjura, l’amour de la terre est presque intacte. Les paysans continuent d’idéaliser et de perpétuer instinctivement les valeurs qui font la grandeur de l’humanité…Même si la cupidité des sordides personnes sans scrupules au passé plus que douteux et troublant, tentent de corrompre l’imaginaire collectif et de reconstruire la mémoire collective en exhibant leurs richesses, leurs immenses bâtisses, la Kabylie reste imperturbable. Ici les valeurs, la vérité, la noblesse, le passé…se transmettent de génération en génération sans le moindre bruit…

Dans les villages, la vie est dans la terre, la payasanerie, l’amour des rivières et des sources, la culture du figuier et de l’olivier, le chant des cigales et des grillons…Dans les villages, il n’y pas de dawla madania et de dawla aaskaria…Il y a seulement des airs passionnants, mysterieux qui sentent profondément l’amour de la patrie.

Dans le village, il y a chaque soir l’amour de la terre, les bagarres dans les sources et les fontaines pour faire boire le premier ses chèvres et ses vaches, les coups de colère de Khalti Wardia qui font rappeler au maire, a l’imam, au gendarme leurs responsabilités et leurs limites, et aux filles comment devenir des femmes Algériennes…

Said Radjef

1 Comment

  1. Ali Chaïb CHERIF

    Le village est le creuset où l’intelligence algérienne est restée intacte. Le village est le coffre fort sont préservées nos valeurs. c’est à partir du village que nous allons reconquérir notre personnalité. Nous avons aussi de grandes villes très belles où il faudrait réimplanter notre esprit villageois. Le village viendra encore une fois au secours de la ville pour la nourrir et la soutenir. Le village sauvera encore une fois la patrie. L’esprit paysan est encore bien vivant chez nous.

Leave a Reply