Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie Politique, Chroniques

Rachid Malik – Abhorrée par la majorité des Algériens à cause de son alignement aux cotés du sionisme Rachad : Un instrument impérialo-sioniste

Abhorrée par la majorité des Algériens à cause de son alignement aux cotés du sionisme Rachad : Un instrument impérialo-sioniste

Vendredi 14 mai 2021

Par Rachid Malik

Cette attitude sioniste de cette organisation obscure qui est Rachad, n’est pas étrange à une mouvance qui a fait dans l’opportunisme et le discours versatile pour escamoter son projet obscurantiste et répondant à la feuille de route des forces impérialo-sionistes.

La question palestinienne et le massacre en plein jour qu’elle subit par l’entité terroriste sioniste ont bel et bien fait sortir la nébuleuse islamiste du Rachad de sa tanière.

Merci Palestine, ta cause juste et indiscutable de par le monde a su comment faire dénuder les ennemis de l’humanité et de la résistance contre la domination de l’impérialisme et du sionisme.

La Palestine a encore une fois désavoué les semblants « missionnaires » de la « liberté » et des droits de l’homme dans le monde. Rachad, cette organisation obscure aux agendas supranationaux et à la solde de jeu des puissances néocolonialistes et sionistes s’est faite discréditée par la majorité des Algériennes et des Algériens qui ont exprimé leur dénonciation à l’égard cette structure opaque aux services des officines étrangères.

Rachad, cette organisation qui incarne le projet moyenâgeux de l’obscurantisme islamiste et sa « khilafa » anachronique, a montré encore une fois sa vassalité et sa subordination aux forces impérialo-sionistes qui s’activent pour détruire le monde dans le but de consacrer sa domination cupide et destructrice de l’humanité entière.

Ces sbires de la finance internationale et de la compradore ont affiché clairement et nettement leur soutien au sionisme et à l’entité criminelle et terroriste qui occupe la Palestine avec la bénédiction de l’impérialisme américain et ses valets qui sont connus par le commun des mortels.

Le masque est tombé, l’effet boomerang s’est retourné contre cette nébuleuse antinational et contre-révolutionnaire dont son rôle dans le mouvement populaire était plus que destructeur avec son produit labellisé « Hirak » 2 et financé par des organismes et des services de renseignement obéissant aux desiderata de l’impérialo-sionisme au niveau international.

Les frasques et les lâchetés de cette organisation qui n’est autre que le prolongement du mouvement fasciste et théocratique de l’ex-FIS dissous, sont maintenant propagées en abondances par les internautes qui pullulent le net et les sites. Rachad est abhorrée par la majorité des Algériennes et des Algériens, on ne badine pas avec les valeurs de la solidarité avec les causes justes, surtout quand cela concerne la Palestine, un peuple dont l’omerta des Nations-Unies et des puissants du monde se fait sentir telle une lâcheté et une démarche sélective quant à la notion fumeuse et digne d’une supercherie des droits de l’homme et tutti quanti.

La camarilla des islamistes à la solde des sionistes a fait preuve d’une lâcheté et d’une trahison gravissime qui démontre son implication dans le grand plan ourdi par les semblants porteurs de la civilisation et de la démocratie dans le monde.

Cette attitude sioniste de cette organisation obscure qui est Rachad, n’est pas étrange à une mouvance qui a fait dans l’opportunisme et le discours versatile pour escamoter son projet obscurantiste et répondant à la feuille de route des forces impérialo-sionistes.

Les algériennes et les Algériens se rappellent de la déclaration d’un sous-fifre et un hurluberlu appartenant à cette organisation obscure par rapport à la Libye où il affiché clairement et vertement son soutien sans ambages à l’OTAN pour bombardé le peuple libyen. Mais le plus grave dans tout ça, c’est que il faisait des éloges au sionisme à travers sont sinistre porte-vois, Bernard Henri Lévy en l’occurrence. Toute honte bue.

Le temps est l’allié des résistants et des patriotes jaloux de leur souveraineté et de leur attachement à la patrie, mais le temps est aussi le critérium qui nous renseigne sur les lâchetés et le mercenariat comme d’emploi auxquels s’adonnent des mercenaires.

Rachad s’est donnée à un jeu opportuniste qui s’avère un véritable hara-kiri pour elle. Tant mieux pour les Algériennes et les Algériens qui ont démasqué le jeu scabreux de cette organisation à la solde des forces de l’OTAN et tant pis pour les sbires de l’interventionnisme et l’ingérence impérialo-sioniste dans les affaires des Etats souverains et jaloux de leur indépendance.

Les affidés et les sbires de cette organisation obscurantiste sont dans des sales draps, ils ne savent plus à quel saint se vouer à cause de ce « rétropédalage » ahurissant et abracadabrant réalisé par leur organisation à mille accointances et connivences.

Rachid Malik

Leave a Reply