Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie Politique, Chroniques

Rachid Malik – Ces « Algériens » sionistes !!

Ces « Algériens » sionistes !!

Mercredi 12 mai 2021

Par Rachid Malik

On ne s’attaque pas gratuitement à ceux qui dénoncent le terrorisme d’Etat qui s’abat sur les Palestiniens. Cette attaque est orchestrée et organisée telle une symbiose pour agir d’une manière coordonnée. Il n’est pas gratuit que toutes les nébuleuses qui se cachent derrière «le Hirak» 2 fassent le lit du sionisme, du Makhzen et de l’impérialisme.

L’agression sioniste qui s’abat sur le peuple palestinien suscite une dénonciation, mais aussi une solidarité des hommes libres de ce monde.

La paradoxe c’est que chez nous, en Algérie précisément, les choses se présentent autrement, c’est-à-dire que la problématique de la question de la cause palestinienne qui est traitée selon le critère du deux poids, deux mesures. Cela se passe aux yeux de tous les Algériens et de toutes les Algériennes qui assistent d’une manière dubitative à la scène désolante et gravissime de ceux qui se prennent pour les chantres de la liberté, la démocratie et la défense des droits de l’homme. L’agression sioniste d’hier et d’avant-hier contre les Palestiniens désarmés a dénudé les sbires dudit sionisme et ses ouailles bien de chez nous.

Ceux qui ont éberlué les Algériens au nom du «Hirak» détourné et spolié pour le détourner de ses fondements patriotiques, démocratique et social et anti-impérialiste, ont affiché une position digne des vendus et des sous-fifres renseignant ainsi sur leurs inféodations et relations organiques avec les milieux impérialo-sionistes. La nébuleuse islamiste du Rachad et ses sbires qui font de la cyberpropagande mensongère leur dada n’ont pas bougé une ligne quant à ce qui se déroule en Palestine occupée et l’escalade de la répression et les massacres commis par l’entité sioniste. Pis encore, les ouailles de cette nébuleuse et d’autres qui s’inscrivent dans le même sillage «printaniste» et se cachant derrière l’activité journalistique aux nom de l’organisme prosioniste «Reporters Sans Frontières» s’attaquent à ceux qui dénoncent le massacre et l’agression barbare des sionistes contre les Palestiniens.

La situation a pris une autre tournure maintenant, ils affichent nettement et clairement leurs positions qui, au demeurant sont une manière de réconforter le sionisme et ses réseaux qui s’activent pour le présenter comme victime et les Palestiniens comme bourreaux. Rachad, cette force obscure et d’autres mouvements issus de «qui-tue-qui» et les communautaristes identitaires du MAK ne dénoncent nullement cette guerre en direct contre un peuple désarmée et occupé. Ces mouvements sont tous inféodés à des officines étrangères dont le lien central c’est bien l’omniprésence du sionisme et ses succédanés. On comprend maintenant cette «homogénéité» entre ceux qui se présentent au nom de «Reporters Sans Frontières» et ceux qui font de la solution islamiste un leitmotiv et d’autres factions soutenues par les sionistes et hébergées et financées par des officines étrangères.

Les pseudos «hirakistes» et les porte-voix du semblant changement ont été disqualifiés de par leurs connivences avec le sionisme et l’impérialisme.

Ces forces obscures n’hésitent pas à s’attaquer aux Algériens qui dénoncent le Makhzen et ses exactions au Sahara occidental. Avec la dernière escalade qui s’est manifestée avec une violence si rare en Palestine, le vrai visage de ces forces obscures s’est confirmé, il s’agit des instruments et des agents à la solde de l’impérialo-sionisme qui vise à imposer le chaos dans les pays qui défendent farouchement leur souveraineté et leur indépendance nationales.

Les Algériens et les Algériennes doivent savoir que ceux qui se sont montrés avec un visage «magnanime» ne sont en définitive que des mercenaires et des agents des officines dont l’affiliation au sionisme international n’est plus à prouver.

Ils ne s’en cachent plus, ils le montre vertement et clairement. Mais parfois le hasard fait bien les choses, Il a fallu qu’il y ait l’agression du Sahara occidental par le Makhzen et de la Palestine par l’entité sioniste occupante pour que les masques tombent et les plans ourdis se font découvrir en plein jour.

On ne s’attaque pas gratuitement à ceux qui dénoncent le terrorisme d’Etat qui s’abat sur les Palestiniens. Cette attaque est orchestrée et organisée telle une symbiose pour agir d’une manière coordonnée. Il n’est pas gratuit que toutes les nébuleuses qui se cachent derrière «le Hirak» 2 fassent le lit du sionisme, du Makhzen et de l’impérialisme.

Rachid Malik

Leave a Reply