Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Arts et littérature.

Mohamed Bouhamidi -« Et si tes bras devenaient des ailes »- poème.

Helen Frankenthaler, « Observer les étoiles » (Star Gazing), 1989 (2018 Helen Frankenthaler Foundation, Inc. Œuvre présentée avec le soutien de la Fondation Frankenthaler © Adagp, Paris 2018

« Et si tes bras devenaient des ailes »

Le vent, le vent, t’en souviens-tu

Le vent qui courait la plage et les vagues géantes

Et les bulles d’écume blanche entre les rochers

Et ce rire de bonheur les bras ouverts

Et tes cheveux en émeute

Voiles ou ailes

Pour un jeu d’enfants sur les galets aux couleurs humides ou sèches

Cela dépendait des saisons

Un jeu d’enfants de résister au vent

Et nos muscles bandés à qui tiendra plus longtemps

Je t’aimais tant et je n’avais pas le temps de te le redire aussi souvent que je le voulais

T’en souviens – tu du vent ?

Le vent auquel nous jetions nos chants

Et si tes bras devenaient des ailes t’envolerais-tu loin de moi

Et que deviendrai-je sans toi ?

Tu deviendras comme le poète répondais-tu.

Je te demandais

Comme le poète aux vers dispersés une nuit de pluie ?

Je t’aime tant encore

Et c’est encore ton oreille à mon cri que je cherche

Quand en passant je parle aux vents.

Mohamed Bouhamidi. Alger date oubliée. In Keltoum.

Leave a Reply