Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie Politique, Arts et littérature., Chroniques

MOHAMED ADJOU – QUE VIVE L’ARTICLE 2 !…

QUE VIVE L’ARTICLE 2 !…

Vendredi 2 mars 2021

Par Mohamed Adjou

En acceptant d’enrôler l’affaire « Djabelkhir », le parquet aura commis un acte anticonstitutionnel...

La Constitution précise en effet dans son article 2 que « l’Islam est la religion de l’Etat »…

L’Islam étant la religion de l’Etat, il n’appartient qu’à l’Etat de le gérer…La plainte aurait dû donc être rejetée à sa réception par le Procureur au motif que les plaignants ne représentent qu’eux mêmes et non l’Etat et qu’ils n’ont pas, de ce fait, « qualités » pour se constituer partie civile..

.La plainte ayant été reçue et l’audience programmée, il reste au juge une seule alternative: celle de la rejeter « dans la forme », sans s’intéresser au fond en prononçant un seul verdict: رفض الدعوى لانعدام الصفة

Le jugement devrait faire jurisprudence pour que les plaintes déposées « intuitu personae » et même « es qualité » pour pareils motifs soient rejetées sans autre forme de procès.

Ça nous épargnera à l’avenir d’avoir à supporter l’intervention des tuteurs autoproclamés de la religion qui oublient que Dieu a déjà prononcé son verdict en la matière en disant en toutes lettres dans Son Texte Sacré: ‘إِنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُونَ »

Ça permettra aussi de faire comprendre aux adversaires de l’Article 2 toute sa pertinence et toutes les dérives « inquisitionnelles » qu’il désactive…

Mohamed Adjou – DjebahiaPublié le 2 mars 2021

htpps://comment-taire10.blogspot.com/2021

Leave a Reply