Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Arts et littérature., Europe, USA

Frank Lepage : le financement de l’art contemporain en Europe, désinformation la plus réussie de la CIA.

L’opération de désinformation la plus réussie de toute l’histoire de la CIA : le financement de l’art contemporain en Europe.

Par Frank Lepage

publié par Aman Khenfri

L’opération de désinformation la plus réussie de toute l’histoire de la CIA est le financement de l’art contemporain en Europe.

Dès 1945, la culture va devenir un enjeu central. A Berlin, juste après la guerre, les Soviétiques mettent en place une maison de la culture. Ils ont une longueur d’avance sur les autres pays. Et du coup, les intellectuels occidentaux ont tous le regard tournés vers l’Union Soviétique, car tout intellectuel veut changer le monde…

C’est là que la CIA invente l’art contemporain. Cet art ne dit rien et n’est simplement qu’un jeu de formes neutres. Comme le déclare un ancien directeur de la CIA : « L’opération de désinformation la plus réussie de toute l’histoire de la CIA est le financement de l’art contemporain en Europe ».

En effet, pour détourner tous les intellectuels européens de la menace communiste, la CIA va ainsi mettre en place un système de financement de la culture qui ne parle pas des rapports sociaux. Stravinski va par exemple en bénéficier. Elle va les entraîner vers un combat sans enjeu qui s’appelle la culture, qui est un jeu de transgression permanente, mais jamais de subversion.

Pour promouvoir une culture qui n’est que de la liberté d’expression totalement dégagée des enjeux de société, elle va financer le narcissisme artistique. Et ça va marcher.Plus on enlève du sens et plus on dit que c’est ça la liberté.

Cette vision de la culture va gagner et la vision d’une culture plus engagée va s’effondrer en France.

La culture est donc une entreprise de dépolitisation des rapports sociaux. C’est fait au nom des grands principes, comme toutes perversions. L’art qui parle vraiment de la vie des gens, ce n’est pas de l’art, c’est du réalisme socialiste.

Franck Lepage

Leave a Reply