Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Arts et littérature., Chroniques

Féminisme ici ou là-bas. Nadia Belkacemi (chronique)

13 décembre 2020

Par Nadia Belkacemi.

Le Collectif novembre a rajouté la catégorie "Chroniques" à son blog. Nadia Belkacemi et Mohamed Adjou en sont les premiers phares. Ils nous ont autorisés à en choisir quelques-unes pour publication. Nous les en remercions et les remercions pour leur créativité au quotidien.
Aujourd'hui un poème et un billet remplacent la chronique. 

Féminisme ici ou là-bas.

Bientôt 2019…

Ces fins d’années ressemblent toujours pour moi aux derniers jours d’un condamné à mort. Ne pouvant me permettre ripaille pour cause de régime-décidé chaque fin d’année et abandonné à la fin du premier mois de la nouvelle année -, je m’offre une pleine dose de tout ce qui me passe par la tête et généreusement, vous y invite. Quelques réflexions à propos du féminisme ici ou là-bas. Quand une femme arrive à la conclusion qu’elle a les mêmes droits qu’un homme , elle comprend parfaitement que d’autres femmes pour des considérations religieuses , SOCIETALES , morales et même masochistes –Si c’est leur kif , pourquoi pas – , estiment que ce n’est pas intéressant pour elles ou même hram , ayb –indécent- , immoral ou pas assez stimulant mais ce qu’elle aurait du mal à saisir c’est qu’elles ne comprennent pas qu’une personne nommant un fait DROIT , puisse trouver inintéressant leurs étalages rhétoriques à ce sujet .-Quand certaines femmes parlent de leur liberté, elles veulent dire vraiment leur liberté pas la vôtre messieurs à leur sujet. Elles peuvent comprendre que cela vous fasse fantasmer parce que vous avez du mal à imaginer une femme aussi ou plus libre que vous dans sa tête et c’est pour cela qu’elles écoutent parfois avec beaucoup de sollicitude vos envolées à propos de ce que vous pourrez en tirer, surtout si vous êtes artistes et qu’elles aiment l’art mais sans plus. Vous pouvez être amis avec elle car les amis savent respecter les libertés, inspirer un poème, désespérer un écrit mais elle le fait en toute LIBERTE. Mesdames quand on vous arrête dans votre élan libéré avec la question qui tue « tu veux être libre pour …et pour ? » et que vous vous sentez obligées d’expliquer que non , jamais de la vie , votre liberté est juste pour accomplir un tas de choses respectables , sachez que vous feriez mieux de rester tranquilles car la liberté est un chemin fatiguant et si vous n’avez pas compris que le principe fondamental de la liberté est d’en faire ce que vous voulez sans vous sentir obligées de vous justifier à chaque fois sur votre respectabilité et respect des ordres établis , soyez belles et taisez-vous –C’est bien d’être juste belle aussi-!-La liberté est certes un concept souvent relatif mais ne pas respecter celle d’autrui est un dépassement absolu. Souvent la confusion est entretenue dans les esprits. Aujourd’hui, le monde vit une vraie crise sur tous les plans et réellement certains drames, chaos sont trop urgents pour s’attarder sur des petites libertés féminines quotidiennes et c’est pour cela que je dis vigilance, vigilance, ce sont dans ces grands bouleversements que ces petits détails méprisés par la bien-pensance pourront être sacrifiés dans l’indifférence totale. Au milieu des cris, des misères, des pays en débris, des morts quotidiennes, femmes demandez le superflu pour ne pas perdre l’essentiel ! Ce ne sont pas vos libertés la cause du chaos pour que leur sacrifice en soit la solution. Bref… Nous aussi nous aimons la liberté pourvu qu’elle nous ouvre droit à être parfois aussi stupides qu’un homme sans que cela nous oblige à nous expliquer , justifier , faire notre mea culpa parce que nous avons maladroitement cassé le jouet que tout l’ordre établi croit nous avoir concédé parce que femmes et parce que dans l’esprit de beaucoup de femmes et d’hommes , la liberté au féminin ne saurait être une affaire sérieuse ,juste un charme supplémentaire au sein de sa féminité qui ferait rêver …Réveillez-vous, certaines femmes se considèrent vraiment libres et tant pis si la maturité n’est pas au rendez-vous du monde pour le comprendre !Qui me renouvelle son amitié et qui s’en va ?-Un texte écrit en 2019 et je ne me souviens plus pourquoi …mais la vache , je devais être vraiment remontée…j’espère que personne n’est mort depuis-

Leave a Reply