Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie Politique, Algérie questions culturelles., Education - formation., Géostratégie, Lutte de libération nationale., Vidéos

Brahim Zitouni à propos du Parlement Européen : consolider les luttes populaires pour renforcer le front interne.

Dans cette interview, l’analyste politique Brahim Zitouni projette la lumière la plus crue sur nos failles qui fragilisent le front intérieur face à une véritable stratégie de guerre habillée de « défense des droits humains ».

De l’idéologie des droits de l’homme à l’hypocrisie d’un Parlement Européen soucieux des droits des Algériens et aveugle sur les Gilets Jaunes qu’on éborgne, l’analyste dégonfle certaines baudruches et dénonce la rente coloniale exercée par la France via ses relais locaux, que ce soit dans la filière du blé ou celle du livre (Hachette).

   Il a aussi le grand mérite de révéler l’accord d’association avec l’UE pour ce qu’il est, à savoir « un accord de la soumission, qui a foulé aux pieds la souveraineté nationale, qui nous a livrés pieds et poings liés au marché européen ». Un accord de la soumission, que le mouvement social du 22 février nous fondés pour en revoir les termes. »

L’analyste a par ailleurs évoqué, dans la lignée de Gramsci, la nécessité de mener la lutte idéologique afin de contrecarrer les menées d’un soft power toujours prêt à se mettre en branle dès que la rente coloniale française est remise en cause, et que l’Algérie fait valoir ses intérêts et l’exercice souverain de rapports bilatéraux avec des partenaires autres que la France.

D’où sa conclusion sur l’importance d’une culture désaliénée (nous résumons selon nos termes) dans l’élaboration d’une démocratie « qui correspond à nos spécificités et à notre degré de développement actuel ».

Leave a Reply