Ce site présente les études, réflexions et publications du "Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme." L'ordre des objectifs est notre ordre de priorité.

Algérie Politique, Algérie questions culturelles., Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme, Ecole populaire de philosophie et des sciences sociales., Education - formation., Géostratégie, Histoire, Lutte de libération nationale.

Théorie du complot ou stratégie de l’autruche ? Par Djawad Rostom Touati ( Sur le livre d’A. Bensaada)

Par Djawad Rostom Touati

A peine sorti, le livre du docteur Bensaada a mis à nu l’élévation démocratique des adeptes de la « transition démocratique ». A défaut de débat argumenté, on a eu droit à l’habituel étiquetage, allant du bon vieux label « complotiste » à l’attaque plus franche contre l’homme, avec toute la panoplie du persiflage, de la calomnie et du mensonge éhonté.

Ces derniers procédés révèlent assez ce que valent leurs auteurs. Concentrons-nous donc sur la première étiquette, et voyons un peu cette « théorie du complot », selon l’un de mes arguments préférés:

{ و شهد شاهد من أهلها }

« Et un témoin de sa famille témoigna. » Coran, Soura 12 Aya 26.

  Citons d’abord ce passage du livre d’Ahmed Bensaada: « Qui sont ces ténors autoproclamés du Hirak algérien? »:

« Pour être succinct et comprendre le rôle de la NED, reprenons la déclaration explicite du directeur du groupe d’étude qui a fondé cet organisme, Allen Weinstein: «Beaucoup de ce que nous [NED] faisons aujourd’hui se faisait secrètement il y a 25 ans par la CIA.» (La source est référencée dans le livre.)

Théorie du complot? Paranoïa? Lubie d’illuminé? Manipulation du pouvoir?

Voyons donc ce que dit la NED au sujet de… la NED, sur le site de… la NED:

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, face aux menaces qui pesaient sur nos alliés démocratiques et sans aucun mécanisme pour canaliser l’assistance politique, les responsables politiques américains ont eu recours à des moyens secrets, envoyant secrètement des conseillers, du matériel et des fonds pour soutenir les journaux et les partis assiégés en Europe. Lorsqu’il a été révélé, à la fin des années 1960, que certaines ONG américaines recevaient des financements secrets de la CIA pour mener la bataille des idées dans les forums internationaux, l’administration Johnson a conclu que ces financements devaient cesser, recommandant la mise en place d’un « mécanisme public-privé » pour financer ouvertement les activités à l’étranger. »

  La version originale:

« Origins :

In the aftermath of World War II, faced with threats to our democratic allies and without any mechanism to channel political assistance, U.S. policy makers resorted to covert means, secretly sending advisers, equipment, and funds to support newspapers and parties under siege in Europe. When it was revealed in the late 1960’s that some American PVO’s were receiving covert funding from the CIA to wage the battle of ideas at international forums, the Johnson Administration concluded that such funding should cease, recommending establishment of “a public-private mechanism” to fund overseas activities openly. »

  Source :



   Ladite source est référencée dans le livre d’Ahmed Bensaada: « Arabesque$: enquête sur le rôle des USA dans les révoltes arabes », auquel renvoie l’ouvrage qui fait pousser des cris d’orfraie aux démocrates à voix unique…

   Mais vous me direz, atterrés par ma candeur : Pourquoi lire un ouvrage, puisqu’il ne s’agit que de le déglinguer ?

Djawad Rostom Touati.

Alger le 08 juin 2020.

Pour le « Collectif novembre pour la souveraineté nationale, une économie autocentrée et le socialisme ».

Le Collectif novembre est un cercle d’apprentissage, d’études et de réflexions sur les questions nationales et de géostratégie. Mohamed Bouhamidi en est le secrétaire.

Leave a Reply